Lecture par Julie Depardieu, La France en automobile d’Édith Wharton

Sait-on qu’Édith Wharton, romancière américaine née en 1862, était, à l’instar de Conrad ou de Kipling, une adepte de l’automobilisme ? Synonyme de découverte, d’exploration et de liberté, ce nouveau moyen de transport va lui permettre de nourrir son inspiration. « L’automobile a restauré le romantisme du voyage » écrit-elle en 1907, lorsque, accompagnée de son mari Teddy, de l’auteur Henri James et du chauffeur Charles Cook, elle entreprend un circuit dans le Sud-Ouest, les Pyrénées et la vallée du Rhône. En touriste éclairée, elle observe monuments et êtres humains, et livre ses remarques dans cet admirable récit de voyage. L’interprète Il faut embrasser le cinéma, bien sûr, mais aussi… Read More

Continue Reading

Lecture musicale d’Alice Zenitel et Nathan Gabily, Il y a eu des bons moments.

  À travers un montage de textes, extraits des différents livres d’Alice Zeniter (Jusque dans nos bras, Sombre Dimanche, De qui aurais-je crainte, Juste avant l’oubli, L’Art de perdre, et aussi des écrits inédits), ce concert littéraire à deux voix et une basse invite les spectateurs à se laisser aller à une rêverie autour des thèmes de l’amour et du désir. Les histoires se mêlent et s’entrelacent aux notes de musique au point que les personnages semblent se répondre d’un livre à l’autre. L’on suit ainsi dix ou douze trajectoires différentes, les étapes d’un amour qui les regroupe tous et qui se déploie à travers les âges de la vie,… Read More

Continue Reading