Le livre

Dans le ventre de sa mère, la narratrice vit les premières heures de la révolution iranienne. Six ans plus tard, elle quitte l’Iran, avec sa mère, pour rejoindre son père, exilé en France. Dans ce premier roman autobiographique, en courts chapitres, comme autant de fragments de vie, Maryam Madjidi donne à entendre sa voix entre deux langues, le persan et le français. Avec beaucoup d’humour, de réalisme et de poésie, elle nous fait voyager entre le présent et ses souvenirs qui se relancent, traçant sans cesse le fil de l’identité et de l’histoire de son pays natal.

L’auteure

Maryam Madjidi naît en 1980 à Téhéran et quitte l’Iran à l’âge de 6 ans pour vivre à Paris, puis à Drancy. Aujourd’hui, elle enseigne le français à des mineurs étrangers isolés, après l’avoir enseigné à des lycéens de banlieue, puis des beaux quartiers, des handicapés moteur et psychiques, des étudiants chinois et turcs, et des détenus. Elle a vécu quatre ans à Pékin et deux ans à Istanbul. Marx et la poupée est son premier roman.

 

À lire : Marx et la poupée, Le Nouvel Attila, 2017
Prix Goncourt du premier roman, 2017
Prix Ouest-France Étonnants Voyageurs, 2017

 

Samedi 25 novembre à 14h

Salle des Mariages de l’Hôtel de Ville, Fontenay-le-Comte
Entrée libre dans la limite des places disponibles

Crédit photo : © G. Augembre-Cambon